• patricia

récolte d'automne au jardin


On pense souvent qu'à partir de l'automne, il n'y a plus rien à faire au jardin et plus rien à ramasser au niveau des plantes médicinales, mais c'est une erreur !!! Certaines plantes se cueillent justement maintenant !

À vos paniers !


Comme la douceur s'invite cette année, il y a encore des plantes que nous pouvons ramasser : chez moi, les fleurs de soucis, les mauves, les menthes...sont encore très belles. Elles n'ont pas les mêmes propriétés qu'en été mais j'aime ce plaisir de ramasser quelques fleurs et de les utiliser dans les plats ou en tisane. Les lapins de ma fille adorent ça, nous en ramassons donc tous les jours !!


Mais traditionnellement, il y a 2 types de plantes qui sont recueillies à cette période de l'année : les baies et les racines.


Les baies


Vous avez, sans doute, remarqué que de nombreux arbustes ou arbres se couvrent de baies à l'automne. C'est donc le moment pour nous, de les ramasser.


- cynorrhodon : la baie de l'églantier. Vous en trouverez de différentes tailles selon

la variété et l'exposition de l'arbuste. On nous conseille souvent d'attendre les gelées pour le ramasser afin qu'il soit plus tendre mais tout dépend de ce que vous voulez faire !! Pour de la confiture ou de la gelée, c'est indispensable car il faut enlever les petites graines (les fruits) urticantes à l'intérieur et c'est encore plus long si la baie est dure !

Mais pour l'ajouter à vos tisanes, vous pouvez les ramasser plus tôt.

Le cynorhodon est connu pour sa teneur en vitamine C, c'est un stimulant, un antioxydant mais il peut être aussi utilisé comme antiparasitaire. Le tout en décoction.



- cenelles : fruits de l'aubépine connues pour ses vertus protectrices du système cardiovasculaire mais aussi pour aider dans les troubles du sommeil. Les cenelles se cueillent au début de l'automne pour être transformées en sirops ou en vin. On peut aussi les faire sécher pour les ajouter aux tisanes. https://www.altheaprovence.com/aubepine-crataegus-monogyna/#more-996



- prunelles : qui n'a pas fait goûter une prunelle à un ami en lui disant que c'était super bon ??? C'est une blague classique juste pour le plaisir de voir la tête de celui qui vient de découvrir l'astringence de ce petit fruit. On a la bouche toute sèche ensuite, ce n'est pas super agréable...mais ce fruit est riche en antioxydant et en vitamine C . Là, il est mieux d'attendre les gelées pour en profiter, il est bien meilleur ! https://www.altheaprovence.com/le-prunellier-prunus-spinosa-et-ses-prunelles/




Attention pour ces cueillettes, ça pique !!!


Les racines


Il est logique d'attendre la période de dormance d'une plante pour la déraciner mais cela signifie qu'il vous faudra la repérer pendant l'été pour savoir où faire votre cueillette. En général, en automne, il y a encore quelques feuilles mais il est un peu plus difficile de les reconnaître. Ces racines, une fois prélevées, sont nettoyées, séchées puis découpées ou transformées.

Vous allez avoir besoin d'une petite pelle de jardin ou d'une bêche.


- la consoude : même si on peut utiliser les feuilles, c'est en général avec les racines, qu'on fabrique le macérat et les baumes qui permettent de prendre soin de nos articulations et de nous aider à cicatriser aussi bien les tendons que la peau ou les os. Elle est étonnante pour toutes les fractures !! On peut aussi l'utiliser en cataplasme avec les racines fraîches ou sèches mélangées à un peu d'eau.



- la valériane : Plante très connue pour améliorer le sommeil et réduire l'anxiété. À ne pas confondre avec la valériane qu'on trouve dans les jardins ! Attention avant de la déraciner, certaines personnes ont des réactions inverses et dorment moins bien avec elle donc faites un test auparavant avec de la tisane, par exemple, pour savoir si elle vous convient !



- la guimauve : le mucilage contenu dans cette plante permet de réaliser un gel qui aide à la cicatrisation des muqueuses de la bouche, du système respiratoire et digestif. Ce gel atténue l'inflammation. Pour cela, il suffit de laisser des petits morceaux de racines séchées dans de l'eau et de boire ensuite la préparation.



- le pissenlit : tout le monde connaît ses feuilles et ses fleurs jaunes ! En général, manger sa racine n'est pas bon signe...et pourtant elle nous aide à éliminer et à soutenir le travail du foie. Elle est intéressante en cas de constipation également et de rétention d'eau avant les règles. On l'utilise séchée en décoction ou en teinture mère.


Comme toujours lors de vos cueillettes, ne prélevez que ce dont vous avez besoin et assurez-vous qu'il s'agit de la bonne plante !


Le contenu de ce site est purement éducatif, il ne se substitue pas à un avis médical et ne remplace pas un traitement médical. Consultez votre médecin avant d'utiliser les plantes et ne prenez aucune initiative sans son avis en cas de maladie et de traitement médicamenteux.

Assurez-vous de bien connaître les plantes avant de les toucher ou de les récolter.

N'oubliez pas que certaines plantes sont toxiques !!