DSCN4250.JPG

les bases

Prendre soin de soi et de sa famille avec les plantes médicinales est très tentant puisqu'elles sont partout, faciles à trouver pour beaucoup d'entre elles et gratuites si on les cueille.

Petits et grands peuvent profiter de leurs bienfaits pour tous les maux que nous rencontrons au fil des saisons : allergie, eczéma, maux de ventre, migraines, règles douloureuses, problèmes de circulation...mais elles aident aussi à garder la forme et à maintenir un équilibre ou à soutenir notre système immunitaire.

Les différents scandales ont créé une méfiance vis à vis des médicaments et les plantes, qui avaient été un peu oubliées, reviennent à la mode d'autant que leur utilisation nous permet de redevenir acteur de notre santé au lieu de seulement prendre un médicament qui a été prescrit.

Mais il n'est pas question de faire n'importe quoi !! Une plante peut être toxique, un dosage peut être toxique et les effets secondaires existent aussi. Vous pouvez être allergique à une plante sans le savoir ou être hypersensible à ses constituants  et ses effets.

Il me paraît vraiment important de se former un minimum si vous désirez les utiliser, les cueillir et les transformer. Cela vous évitera des erreurs qui pourraient être dangereuses ainsi que des cueillettes inutiles.

Ne vous fiez pas uniquement aux informations trouvées sur les sites Internet ou dans les livres.

Certaines plantes sont sans danger, je vous conseille de vous diriger d'abord vers celles-ci.

Vous trouverez plus bas, une liste d'écoles et de sites qui proposent des formations ainsi qu'une liste de livres.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour commencer, je vous conseille de choisir UNE plante de votre jardin ou du jardin de votre grand-mère ou de votre environnement. Documentez-vous à son sujet, regardez-la pousser, puis faire ses graines, récoltez-la, faites-la sécher de différentes manières, sentez-la, goûtez-la...

Il me semble que c'est la meilleure façon d'approcher les plantes, de les découvrir et de les connaître.

J'ai suivi des formations et des cours avec des listes de plantes et de propriétés à connaître par cœur mais la connaissance des plantes passe par tous les sens et prend du temps. Vous pouvez bien connaître les propriétés d'une plante et pourtant mal la connaître !!

Au moment où j'écris ces lignes, je récolte et transforme différentes plantes mais je fais de vraies explorations approfondies avec 2 d'entre elles seulement : le calendula et le millepertuis. Je les connais bien depuis plusieurs années mais j'ai eu envie de partir à leur rencontre d'une autre manière.

Ces explorations, pour moi, sont magiques parce qu'elles me permettent d'avoir comme des révélations qui relèvent de mon ressenti et de mon expérience. C'est autre chose que de lire un livre sur les plantes !

Travailler avec les plantes nous invite à nous connecter à la nature, à y passer du temps. Cela contribue à une vie plus stable, plus fluide, plus légère. On se nourrit de la beauté de la nature tous les jours, ce qui diminue le stress et donne un sens à notre existence (si jamais nous doutons qu'il y en ait un !).

effets secondaires

Comme pour les médicaments, il peut y avoir des effets secondaires avec les plantes. Si cela arrive, c'est soit que la plante n'est pas adaptée, soit le dosage n'est pas adapté, soit vous êtes sensible ou allergique à la plante. Normalement, en arrêtant de prendre la plante, les effets secondaires stoppent. Vous pouvez modifier le dosage, prendre la plante sous une autre forme ou prendre une autre plante qui a les mêmes propriétés ou évidemment prendre conseils !!

interactions

Là aussi, comme pour les médicaments, les interactions existent. Prendre plusieurs plantes en même temps peut être bénéfique pour votre problème ou diminuer les effets.

Les plantes peuvent également avoir des interactions avec les médicaments, renseignez-vous auprès de votre médecin, d'un phytothérapeute ou d'un herboriste.

durée de prise

Certaines plantes peuvent être consommées tous les jours sans problème mais ce n'est pas le cas pour toutes. Parfois, il est mieux de prendre la plante sur une petite durée ou de faire des pauses. Là encore, renseignez-vous !

un peu de botanique

Vous avez, sans doute, remarqué que les plantes ont plusieurs noms et il est parfois difficile de s'y retrouver et d'être sûr que nous parlons bien de la même !

Pour cela, nous devons nous référer aux noms botaniques qui nous permettent d'identifier clairement chaque plante, sans risque d'erreur. Je vous l'accorde, cela peut paraître un peu compliqué à retenir si vous n'avez pas fait de latin ni de grec mais je vous conseille de vous y intéresser, au moins pour quelques plantes les plus courantes autour de vous ou celles que vous aimez.

De plus, les noms nous donnent, souvent, des indications sur leurs propriétés ou leurs qualités : "sempervirens" signifie "toujours vert", cela vous indique donc que la plante garde ses feuilles; "alba" signifie "blanc", "nigra" signifie "noir" ce qui est est bien pratique quand on recherche une variété particulière; "officinalis" se réfère à la qualité de plante médicinale...

Connaître ses noms vous évitera des erreurs et vous servira même lors de vos achats car j'ai vu aussi, de nombreuses confusions dans des jardineries.

D'autre part, les plantes sont classées par famille. Cela peut paraître un détail encombrant quand on est novice alors qu'il est important puisque les plantes d'une même famille ont des caractéristiques communes mais aussi des propriétés communes.

En connaissant la famille d'une plante, vous avez donc de nombreux indices !

les livres

- Ma bible de l'herboriste - Michel Pierre - Caroline gayet - Leduc.S Éditions - 2019

- Secrets d'une herboriste - Marie-Antoinette Mulot - Éditions du Dauphin - 2015

- La phytothérapie - Jean Valnet - Le livre de poche - 1986

- Dictionnaire des plantes médicinales et vénéneuses de France - Omnibus - 2010

- Se soigner par les plantes -  Gilles Corjon - éditions Gisserot - 1999

- 250 remèdes à faire soi-même - Claudine Luu - Terre Vivante - 2016

- l'herboristerie - Patrice de Bonneval - Adverbum - 2006

- Mon herboristerie maison - Vicky Chown - Kim Walker -  Editions Prisma - 2017

- Manuel de l'apprenti herboriste - Abby Artemisia - 2020

- Les bases de la botanique de terrain - Rita Ler - Delachaux et Niestlé - 2019

- Le splantes par la couleur - Claus Caspari - Thomas Schauer - Stefan Caspari - Delachaux et Niestlé - 2015

- Guide des plantes sauvages comestibles et toxiques - François Couplan - Eva Styner - Delachaux et Niestlé - 2010

- La flore de France  et d'Europe occidentale - Marjorie Blamey - Christopher Grey-Wilson - Eclectis - 1989

cueillette
séchage et conservation
plantes toxiques

Le contenu de ce site est purement éducatif, il ne se substitue pas à un avis médical et ne remplace pas un traitement médical. Consultez votre médecin avant d'utiliser les plantes et ne prenez aucune initiative sans son avis en cas de maladie et de traitement médicamenteux.

Assurez-vous de bien connaître les plantes avant de les toucher ou de les récolter.

N'oubliez pas que certaines plantes sont toxiques !!